LES CANADIENS POUR CANDU

Assurer l’avenir énergétique propre du Canada à travers l’adoption de la technologie CANDU®.

Notre vision

Avec CANDU, nous construisons une infrastructure nette zéro – fabriquée au Canada – qui assure notre indépendance énergétique et favorise un avenir plus propre, plus sain et plus prospère pour les Canadiens.

Le choix

Alors que nous nous dirigeons rapidement vers un avenir carboneutre grâce à l’énergie nucléaire propre, la politique énergétique du Canada est à la croisée des chemins.

Saurons-nous saisir une occasion unique d’assurer un leadership mondial avec le réacteur CANDU, la seule technologie nucléaire sur le marché qui est fabriquée au Canada et qui appartient à des intérêts canadiens ?

Le Canada sera-t-il un acheteur et un importateur ? Ou un constructeur et un exportateur d’une technologie de calibre mondiale et qui fait vivre une chaîne d’approvisionnement locale ?

Défendrons-nous l’emploi, l’innovation et la croissance économique au Canada, tout en relevant les défis pressants reliés au changement climatique ?

Romb Pattern

Le choix est clair. Il est temps d’opter pour CANDU.

Joindre La Campagne.

Le mouvement CANDU

Alors que les réseaux électriques sont en cours de décarbonisation dans le monde entier, la demande mondiale d’électricité devrait augmenter de 30 % d’ici à 2030. L’offre devra être rapidement augmentée pour répondre à la demande croissante, le nucléaire jouant un rôle essentiel aux côtés de l’hydroélectricité, de l’énergie éolienne, de l’énergie solaire et d’autres sources.

La solution au besoin urgent de produire de l’électricité sans émissions existe déjà : il s’agit du réacteur nucléaire CANDU. Cette technologie éprouvée a fait ses preuves depuis des dizaines d’années dans le monde entier en matière d’approvisionnement énergétique à faible coût, sûr et efficace.

Le Canada peut jouer un rôle de leader mondial en promouvant l’utilisation de sa technologie CANDU, tant au niveau national que sur la scène internationale.

L’énergie nucléaire jouera un rôle crucial dans la réalisation de l’objectif d’émissions nettes nulles que le Canada s’est fixé pour 2050. Une paire de réacteurs CANDU MONARK – la plus récente technologie nucléaire CANDU éprouvée – permettrait à elle seule d’éliminer plus de 17 millions de tonnes de CO2 de l’atmosphère par an, ce qui équivaut presque aux émissions produites par l’ensemble des transports aériens canadiens en 2022.

 

17M tonnes de CO2 éliminées par an avec une paire de réacteurs CANDU MONARK

L’industrie nucléaire canadienne emploie plus de 76 000 personnes dans un large éventail de domaines professionnels et de métiers spécialisés.

Ce nombre pourrait augmenter rapidement avec le déploiement de nouveaux réacteurs nucléaires au Canada, mais pas aussi rapidement si nous ne construisons pas de réacteurs CANDU.

Les conceptions concurrentes ne généreront pas le même type d’opportunités économiques pour les Canadiens, car elles dépendront beaucoup moins des personnes, des composants et des participants à la chaîne d’approvisionnement du Canada.

En revanche, selon Strategic Policy Economics, un seul CANDU MONARK peut potentiellement soutenir jusqu’à 60 000 emplois au Canada.

60,000 la construction d'un seul réacteur CANDU MONARK permet de soutenir l'emploi dans tout le pays

Le CANDU est la seule technologie de réacteur nucléaire qui permet de produire des isotopes médicaux sans interrompre la production d’électricité. Les isotopes permettent de diagnostiquer et de traiter des maladies et constituent une innovation vitale, avec 40 millions de procédures de médecine nucléaire réalisées chaque année.. Les isotopes médicaux ne sont qu’un élément de l’écosystème de recherche et d’innovation nucléaires centré sur la technologie CANDU. L’adoption de la technologie CANDU MONARK assurera le développement continu de la recherche de pointe, protégera et créera des emplois dans le domaine des STIM et favorisera l’innovation nationale.

40M procédures de médecine nucléaire sont effectuées chaque année

Un nombre record de pays promeuvent désormais le rôle de l’énergie nucléaire dans la sécurité énergétique et la réalisation des objectifs d’atténuation du changement climatique.. Pourtant, très peu de pays sont en mesure de construire et d’entretenir des réacteurs nucléaires. Le Canada peut tirer parti de cette opportunité de croissance mondiale en exportant des CANDU MONARK. Chaque unité vendue à l’étranger pourrait créer jusqu’à 25 000 emplois au Canada, en s’appuyant sur une chaîne d’approvisionnement canadienne existante et très expérimentée de plus de 200 entreprises. En outre, seuls les réacteurs CANDU utilisent de l’uranium naturel extrait au Canada. En revanche, les alternatives développées à l’étranger utilisent de l’uranium enrichi hautement réglementé et contrôlé.

25,000 Chaque vente et exportation d'un réacteur CANDU MONARK est susceptible de créer des emplois au Canada.

Co-présidents

Jean Chrétien
Mike Harris
OOnt

Ambassadeurs

David Harris
PDG, Kinectrics
John R. MacQuarrie
Président, Opérations commerciales, BWX Technologies, Inc.
Guy Lonechild
PDG / Autorité énergétique des Premières Nations
Dr. Steven Murphy
Président et vice-chancelier de l'Université Ontario Tech
Riaz Bendali
Président, Nordion – une société de Sotera Health
Mark Beardsworth
Secrétaire-trésorier exécutif Conseil régional des mécaniciens industriels – Canada
Aaron Johnson
Vice-président exécutif, Nucléaire, AECON
Matt Cronin
vice-président principal, Est Industriel, Bird Construction
Olivier Marcotte
Fondateur et président, Nucléom
Narinder Bains
vice-président des ventes, nucléaire, ATS Industrial Automation Inc.

Soutenez notre solution canadienne pour atteindre le niveau zéro.

Joindre La Campagne.